Boutique 13 Rue de Courtonne 14000 Caen | ouvert de 10h à 19h | du mardi au samedi

 Boutique 13 Rue de Courtonne 14000 Caen | ouvert du mardi au jeudi 10h-12h / 14h-18h | vendredi et samedi 10h-18h

MILITARIA GB/CANADIEN

Vente d’objet militaria Anglais / Canadien ww2 ou ww1 à Caen en Normandie.

Dans cette partie, vous verrez de nombreux objets de collection militaria Anglais et Canadien principalement de la première et seconde guerre mondiale. Il y en a pour tous les collectionneurs, pour tous les budgets.

Pour le Royaume-Uni, la première guerre mondial débute le 4 août 1914 et le Canada le 5 août 1914, avec la déclaration de guerre à l’Empire allemand à la suite de l’invasion de la Belgique par les forces allemandes. Aussi appelée la grande guerre opposant les principaux belligérants tel que L’Allemagne, l’Autriche-Hongrie et l’Italie qui forment la Triple Alliance ou « Empires centraux » au Royaume-Uni, la France et l’Empire Russe forment la Triple Entente ou « Alliés ». En cause, des tensions issues de contentieux antérieurs (rivalités stratégiques, politiques, économiques et coloniales) en Europe sont à l’origine du premier conflit mondial. L’immense majorité de l’armée Anglaise et Canadienne combattit sur le théâtre principal du front occidental en France et en Belgique contre l’Empire allemand. Les effectifs Anglais du BEF (British Expeditionary Force) venus en aide aux troupes Françaises ont beaucoup évolué passant d’une force de 70 000 hommes, composée de professionnels en 1914, jusqu’à s’étendre à plusieurs millions d’hommes, d’abord volontaires puis conscrits. Le Corps expéditionnaire canadien (CECCanadian Expeditionary Force) est la principale force canadienne d’outre-mer créée lors de la Première Guerre mondiale. Des quelques 630 000 Canadiens recrutés pour ce corps, environ 424 000 d’entre eux ont été envoyés en Europe en aide aux Alliés. A la suite de la bataille de la Somme, les troupes canadiennes développèrent une réputation de troupes de choc qui étaient craintes des allemands, celles-ci étaient difficiles à battre et à démoraliser. En effet, le Corps canadien était considéré comme l’une des armées les plus efficaces et respectées de tous les autres Alliés. Les forces armées britanniques sont transformées par cette guerre, avec notamment la naissance de la Royal Air Force en 1918 pour répondre à ce nouveau champ de bataille aérien et la guerre de manœuvres laissa la place à la guerre de tranchées. Après 4 années de conflit ou la British army et le Corps Canadien ont participé activement en tant qu’Alliés, l’armistice du 11 novembre 1918, met fin à la première guerre mondiale à la demande de l’Allemagne vaincu.

À la suite de l’invasion allemande de la Pologne, deux jours plus tard le 3 septembre 1939 L’Angleterre entre en guerre contre l’Allemagne, ce deuxième conflit oppose à nouveau schématiquement les Alliés et l’Axe provoqué par le règlement insatisfaisant de la Première Guerre mondiale et par les ambitions expansionnistes des trois principales nations de l’Axe (le Troisième Reich Allemand, l’Italie fasciste et l’Empire du Japon). Le Parlement du Canada soutient la décision du gouvernement de déclarer la guerre à l’Allemagne le 10 septembre 1939, ils fourniront aux Britanniques les besoins urgents en nourriture, armes et divers matériels de guerre à l’aide de convois maritimes, ainsi que les pilotes et les avions qui combattirent lors de la Bataille d’Angleterre. Après la défaite de la France en 1940, le Royaume-Uni et le Canada furent les seuls adversaires de l’Allemagne jusqu’à l’entrée en guerre de l’Union soviétique en 1941. Après la démission de Neville Chamberlain le 10 mai 1940, Winston Churchill devient le nouveau premier ministre, à 65 ans, cela fait de lui un des grands dirigeants alliés le plus âgé. Il permettra au général Charles de Gaulle de lancer aux Français, à partir du 18 juin 1940, à la radio depuis Londres, des appels à la résistance. Le 13 août 1940, débute la bataille d’Angleterre, par laquelle Hitler veut s’assurer la maîtrise du ciel avant d’envahir les britanniques. Mais pendant plusieurs mois, la Royal Air Force résiste vaillamment et oblige Hitler à renoncer à son projet d’invasion. Le 8 novembre 1942, les Alliés principalement les Anglais, Américains et Canadiens débarquent en Afrique du nord, sous souveraineté française du régime de Vichy, portant le nom de code opération Torch, il marque le tournant de la Seconde Guerre mondiale sur le front occidental. Les Allemands de l’Afrika korps connaissent leur première défaite à El-Alamein, dans le désert de Libye, le 23 octobre 1942, face aux Anglo-Saxons, les alliés ne vont plus dès lors connaître de défaite. Pendant ce temps, les Anglo-Saxons, forts de leur maîtrise du ciel, multiplient les bombardements de sites stratégiques et industriels au-dessus de l’Allemagne et des zones occupées. Une fois le nord de l’Afrique libéré les Alliés débarquent en Sicile le 10 juillet 1943 et prennent pied sur le sol Italien en septembre. Le 6 juin 1944 date emblématique du plus grand débarquement de l’histoire avec plus de 4000 navires sur les plages de Normandie qui porte le nom de code opération Neptune. Il marque le début de l’opération Overlord qui vise à créer une tête de pont alliée de grande échelle dans le nord-ouest de l’Europe. Les plages du Calvados verront les Anglais et Canadiens poser le pied le jour J sur Gold Beach (située entre Asnelles et Ver sur Mer), Juno Beach (située entre Courseulles sur Mer au niveau du lieu-dit La Rivière à l’est de Ver sur Mer et Saint Aubin sur Mer) et Sword Beach (située entre Saint Aubin sur Mer et Ouistreham) qui sont les plus proches de Caen avec pour mission de libérer la ville nœud de communication vers la Seine et donc Paris. Le plan initial prévoyait la prise de Caen dès le 6 juin au soir, finalement la défense va les ralentir et il faudra six semaines et quatre offensives pour que les Alliés enlèvent à l’ennemi ce qui reste de la ville. Ensuite la progression se fait alors rapidement avec la libération de Paris en août 1944 et, à la mi-septembre, presque toute la France et la Belgique sont libérées par les armées Alliés. Une fois la France libérée, les troupes Anglaises et Canadiennes entrèrent en Allemagne en même temps que les autres Alliés qui se termina par la reddition du Troisième Reich le 8 mai 1945 par la capitulation sans condition.